Tectoniquement ces régions constituent le siège de nombreux accidents tectoniques comme l’accident Nord du moyen Atlas, l’accident de Tizi n’Tkhtert, et la faille de Sefrou Bhalil, induisant la répartition des faciès en deux domaines distincts, un domaine émergé et un autre profond.

Carte géologique simplifiée du Moyen Atlas (Michard, 1976).

La zone de transition entre le bassin de Sais et le moyen Atlas.

Cette zone se caractérise par des dépôts de basalte triasique, des dépôts lacustres argileux de Pliocène moyen supérieur discordants sur des dépôts grèso-carbonatés du Miocène.

Photo montrant la discordance du Pliocène sur le Miocène.

Près de jebel Bina le Pliocène moyen supérieur est constitué d’un dépôt du milieu
lacustre palustre. Il s’agit d’une alternance d’argiles et de carbonates noduleuses :

Vue de jebel Bina.

La zone de passage de l’accident de Tizi n’Tkhetert se caractérise par des faciès de plateforme:

Figure montrant un niveau affecté par L’accident Tizi n’Tkhetert.

  • Les argiles triasiques ont bloqué l’hydrothermalisme, ce qui permit d’avoir des nappes d’eau.
  • L’accident Tizi n’Tkhetert a joué en décrochement dextre, puis en jeu normale polyphasé en Quaternaire, enfin en décrochement senestre au Récent.

 

La petite boutonnière d’oued Sebou

Photo prise au niveau de la boutonnière d’oued Sebou.

A ce niveau on observe une discordance du trias sur le paléozoïque :

Figure montrant la discordance entre les dépôts paléozoïques et triasiques.

  • Par endroit des basaltes triasiques sont surmontés par des dolomies.
  • Le Miocène est discordant sur le Trias.

Entre El menzeh et Hermomen

La zone de transition entre le moyen Atlas tabulaire et moyen Atlas plissé se caractérise par le jeu de l’accident Nord du Moyen Atlas qui sépare un domaine émergé (le moyen atlas tabulaire) vers le Nord-Est d’un domaine profond (le moyen Atlas plissé) au Sud-Ouest.

  • le Miocène est discordant sur le lias moyen ;
  • les couches du moyen Atlas plissé sont pentées vers le Sud-Ouest ;
  • l’accident Nord du Moyen Atlas a joué un roule paléogéographique  important en voie de diversité de faciès de par et d’autre de celle-ci.

 

Ighzran
cette zone est caractérisée par le dépôt d’une alternance marno-calcaire de l’Aalénien, surmontée par des marnes du Bajocien moyen-supérieur:

Figure montrant l’alternance marno-calcaire de l’Aalénien.

A la route d’Adrz

A ce niveau on observe un décalage néotectonique entre les dépôts de plaine alluviale et les dépôts de chaînons fluviatiles:

Photo montrant un décalage néotectonique entre différentes dépôts.

 

 

Igherm Amlal

Cette zone se caractérise par une formation Miocène récifale.

Fig. 14: image d’un calcaire récifale avec des tiges de courant.

La zone constitue le siège d’une phase syntectonique sédimentaire, au niveau d’un affleurement d’une argile verdâtre surmontée par trois niveaux de calcaire:

photo montrant une phase syntectonique sédimentaire.

 

 

 

 

 

 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *